Actualités
Like

#Kibaro, le hashtag qui mène à la Guinée

9 juillet 2016
1639 Views
2 Comments
4 minutes read
#Kibaro, le hashtag qui mène à la Guinée

Les internautes Guinéens, précisément ceux qui utilisent Twitter ont désormais un hashtag national : le #Kibaro. Ce mot constitué de six lettres a été choisi par l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI), la plateforme qui regroupent les Blogueurs et web-activistes du pays, pour fédérer les messages postés sur le site à l’oiseau bleu. Quelle est l’importance d’avoir un mot-clé national pour les communications sur les réseaux sociaux ? Comment le choix s’est-il effectué ? Pour en savoir davantage, YitereTech a interrogé Tafsir Baldé, le responsable de la Commission des langues nationales au sein de l’organisation.

La première question que nous lui avons posée a été de savoir pourquoi le hashtag retenu est un mot provenant d’une des  langues locales. «Nous avons voulu un hastag national pour les internautes Guinéens, à l’instar des autres pays de la sous-région qui rassemblent depuis un moment leurs compatriotes par l’usage des mots-clés indiquant l’appartenance nationale. C’est le cas de «#Grin » (une conversation qui s’éternise autour de la préparation du thé), souvent utilisé en Afrique suivi de l’indicatif téléphonique, comme «#Grin223» pour indiquer les twittos maliens ; ou encore «#CI225» parlant de la Côte d’Ivoire. De même que l’appellation «Team» qui permet à chaque africain de s’identifier en renseignant l’indicatif téléphonique de son pays associé au mot «Team », par exemple «#Team224» en Guinée», a-t-il expliqué.

Toutefois, selon M. Baldé, ces hashtags n’ont pas pris beaucoup d’ampleur sur les réseaux sociaux. «C’est pourquoi, il y a eu une autre série de hashtags indiquant toujours l’appartenance nationale, mais qui font une référence à des éléments linguistiques régionaux. C’est ainsi que les Sénégalais ont renommé Twitter en wolof par «#Kebetu», qui est devenu leur hastag national. Les Togolais ont lancé «#Leguede» qui signifie «commérages» en mina (une langue du pays), «#Kongossa» pour les Camerounais, qui désigne la rumeur, le bouche-à-oreille ; «#Jewanda», qui manifeste l’étonnement, la stupéfaction… C’est dans ce sens que nous avons voulu trouver un hashtag national aux web activistes guinéens», a fait savoir l’auteur du blog Misiide.

Pourquoi «#Kibaro» ?

Quelques jours après son élection à la tête de la Commission Communication de l’Association des Blogueurs de Guinée, Kalil Diakité s’est fixé entre autres objectifs de trouver un hashtag national. C’est dans ce cadre que sa commission a sollicité l’assistance de celle des langues. Une équipe a été mise en place pour recueillir les termes populaires pour soumettre à l’association. Après analyse des mots recueillis, le choix est tombé sur «#Jamaa» et «#Kibaro» pour soumettre aux blogeurs.

«Vu que le hashtag «#Jamaa» était déjà très utilisé par des blogeurs africains comme les Kenyans, nous n’avons pas trouvé mieux que «#Kibaro». Nous avons porté l’intérêt sur ce choix. Nos deux commissions l’ont trouvé convenable pour en faire un hastag national. Pour information, «#Kibaro» est le nom du journal en langues nationales de la Radio Télévision Guinéenne (RTG), qui a pour cible les personnes adultes n’ayant été scolarisées que dans leurs langues maternelles».

Le mot-clé «#Kibaro» a été choisi principalement pour relayer l’actualité locale, régionale et internationale pouvant intéresser les suiveurs du fil.

 

Continuez la lecture

2 Comments

  1. Pingback: Tour d'horizon des Hashtags africains qui fédèrent sur la toile - L'Afroptimiste

  2. Pingback: Tour d'horizon des Hashtags africains qui fédèrent sur la toile - Parlons talent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *